Vente de maison : tout savoir sur les frais de notaire

Une statistique montre que le frais de notaire représente jusqu’à 6 à 8 % du prix d’un logement si ce dernier est ancien. En revanche, si le logement est neuf, ils se situent entre 2 et 3 %. L’argent versé au notaire est dit aussi un frais d’acquisitions. Ce sont les notaires qui font l’évaluation des montants et les perçoivent pendant la vente. Ils s’en chargent aussi les reversements de leurs parts au fisc. 

Ce que vous devez savoir sur le frais d’acquisitions

Il n’y a que quelques parties des frais qui reviennent au notaire. Cette partie est environ 15 %. Depuis quelques années, les émoluments ne cessent de s’abaisser. Actuellement, les émoluments sont baissés de 1,4 à 2 %. D’une part sur les frais de transactions, les notaires sont montés jusqu’à 10 à 20 % de remise. Jusqu’à présent, seuls les immobiliers, comme sur fnaim par exemple, sont un peu moins chers et peuvent avoir une remise jusqu’à 10 %. D’autre part, si le montant de la transaction est faible, les émoluments peuvent plafonner jusqu’à 8 à 10 % du prix de logement. Dans ce cas, il y aura une faible rémunération. Cette rémunération ne cesse de se diminuer au cours de ses dernières années. Mais il faut faire attention, car cette diminution a un sens.

Frais de notaire d’un immobilier : le droit d’impôt

Pour les acheteurs d’immobilier, il faut payer les droits de l’impôt à part le prix de logement. Dans la plupart des départements, les droits d’impôt représentent 5,8 % contre le 6 % du prix de la maison à l’époque. Du coup, ce sont les acheteurs qui doivent régler tous les frais d’acquisitions. Le frais d’acquisition varie selon la qualité de votre bien que ce soit neuf ou ancien. Il faudrait en premier lieu intégrer dans votre plan de budget les droites mutations. Cette partie est non négligeable dans votre calcul. Il ne faut pas oublier que c’est 8 % pour les anciens logements et 3 % environ pour les neufs. Faire une vente immobilière et frais de notaire est toujours obligatoire.

Pourquoi payer les frais d’acquisition ? 

Les lois des finances ont autorisé les notaires d’augmenter les droits d’impôts. À la suite de cette déclaration, plusieurs départements ont appliqué cette loi. Avant le haussement des droits d’impôts, ce droit a été de 5,08 jusqu’à 5,81 % de la vente immobilière et frais de notaire. En général, l’impôt que vous venez de payer ce n’est que pour la commune ou le département. Le frais de l’impôt est augmenté par la décision du gouvernement. C’est pour aider chaque département et commune de développer leurs économies. 

Queles documents obligatoires pour vendre sa maison ?
Comment vendre sa maison sans passer par une agence ?