Visite immobilière : ce qu’il faut vérifier pendant la contre visite

Il est important de réaliser une contre visite immobilière pour prévoir certains travaux et les inclure dans le budget. Cela permet également de revoir le potentiel de la maison. De même pour le prix, une contre-visite pourra conduire à un réajustement du prix de vente initial. Il est possible de réaliser cette étape soi-même ou faire appel à un expert. Dans tous les cas, il y a des points importants à vérifier à l’extérieur et à l’intérieur. Vous devez aussi vérifier l’environnement du bien.

Les vérifications à faire à l’extérieur pendant la contre-visite

La contre visite immobilière doit commencer à l’extérieur. Plusieurs choses sont à vérifier telle que la façade. Vous devez vérifier la présence de fissures. Vérifier aussi la date du dernier ravalement. À noter que le ravalement doit se faire tous les 10 ans. Ensuite, vérifier l’état de la toiture. Est-ce qu’il y a des tuiles manquantes ? Est-ce qu’il y a des signes d’humidité et d’infiltration ? Qu’en est-il de la gouttière ? Vérifiez également les fondations, le drain ou autre.

S’il s’agit d’une copropriété, vérifiez l’accès au bâtiment (digicode, badges, clés…), l’état des parties communes (ascenseur, escaliers, couloirs, boîtes aux lettres…) et les travaux qui vous concernent. Enfin, informez-vous sur la gestion de la copropriété. Qui s’en occupe ? Qu’en est-il du gardiennage ?

Les vérifications à faire à l’intérieur pendant la contre-visite

Après l’extérieur, vérifiez l’intérieur du bien. Il y a la plomberie tout d’abord. Vérifiez si elle est en bon état, vérifiez le raccordement aux égouts, etc. Ensuite, il y a l’électricité (état du tableau électrique, des interrupteurs, des câbles et les autres outils) et l’accès au réseau internet. Contrôlez aussi le chauffage. Quel type de chauffage utilise le bâtiment ? Qu’en est-il du dernier ramonage ? Est-ce que le chauffage est encore en bon état ? Quelle est l’estimation de sa durée de vie ? Sa consommation ?

Après ces points, inspectez l’isolation et les ouvertures. Pour l’isolation, qu’en est-il de la performance énergétique du bâtiment ? Vous pouvez analyser ce point en consultant le DPE ou le Diagnostic de Performance énergétique réalisé par le propriétaire. Notez qu’un indice A indique que les performances sont excellentes. G indique le contraire. Qui dit indice G dit travaux de rénovation énergétique à faire. Pour les ouvertures, contrôlez si elles sont fonctionnelles et bien sécurisées. Vérifiez également l’isolation de ces dernières. À cela s’ajoutent les vérifications concernant les dimensions.

L’environnement

Enfin, profitez de la contre visite immobilière pour étudier l’environnement du bien. Pendant votre visite, vous pouvez faire un tour dans le voisinage pour voir si le quartier est calme ou animé, s’il est facile de stationner, etc. Vous pouvez vérifier également les axes routiers, les transports en commun qui desservent le quartier, les espaces verts, les écoles et supermarchés, les pharmacies, et bien d’autres encore.

Acheter un bien immobilier à Paris : les quartiers les moins chers de la capitale
Achat immobilier dans l’Aude : quel budeget prévoir ?